Saquebute, la double trompette

Extrait de Bordenave, La musique , poëme en quatre chants, Paris, Le Normant, 1811, p. 101.

Afin de rendre la troupe aussi forte et aussi complète qu’il étoit possible, il fut résolu d’employer toute espèce d’instrument qui étoit en état de produire de brillans effets dans un grand orchestre et dans un édifice spacieux. Parmi ceux-là la saquebute ou double trompette parut essentielle; mais cet instrument avoit été pendant tant d’années hors d’usage dans le royaume, qu’on ne put trouver ni l’instrument ni un seul musicien capable d’en jouer. On découvrit à la fin, après bien des recherches inutiles non-seulement dans l’Angleterre, mais par lettres dans le continent, qu’il y avoit dans la musique militaire de S. M. six musiciens qui jouoient les trois différentes espèces de saquebute, le tenor, la basse et la contre-basse.

 

La musique , poëme en quatre chants
La musique , poëme en quatre chants
Source: gallica.bnf.fr