Trombone Moïse Pernod

Trombone Moïse Pernod MAHN

Le  Musée d'Art et d'Histoire de Neuchâtel est connu des mélomanes pour son clavecin Ruckers le jeune (1632)1. Il possède aussi un autre instrument exceptionnel, construit probablement vers 1760-1770, et qui attendait patiemment dans les réserves du musée que quelqu'un s'intéresse de nouveau à lui : Le trombone de Moïse Pernod.
Cet instrument, offert au musée par la famille de H. Vuille, est enregistré sous le numéro d'inventaire AA.3830. C'est un trombone assez rare : il a été fabriqué Aux Ponts de Martel, près de Neuchâtel, par Moïse Pernod2 (1729 ca.-1790). C'est le seul instrument de ce facteur qui soit parvenu jusqu'à nous. Nous avons retrouvé sa trace3 grâce à Claude Lebet et aux cahiers de l'institut Neuchâtelois4

Réserves du MAH de Neuchâtel
Réserves du MAH de Neuchâtel

  • Atelier C.Bosc 100
  • Atelier C.Bosc 101
  • B.H ap 069
  • Atelier C.Bosc 102
  • Atelier C.Bosc 103
  • B.H ap 070
  • B.H ap 068
  • B.H ap 071
  • B.H ap 072
Atelier C.Bosc 1001 Atelier C.Bosc 1012 B.H ap 0693 Atelier C.Bosc 1024 Atelier C.Bosc 1035 B.H ap 0706 B.H ap 0687 B.H ap 0718 B.H ap 0729
Slideshow Js by WOWSlider.com v4.7m

Il s'agit d'un trombone tenor richement décoré. Il est construit en La 465Hz5 (coulisse fermée). Le pavillon mesure 140mm de diamètre. Il possède un petit rajout de 5 cm qui vient se loger sur la coulisse, avant  l'embouchure, servant à accorder l'instrument qui ne possède pas de pompe d'accord. Le pavillon a la particularité de s'insérer sur la coulisse au moyen d'une pièce mâle. C'est la coulisse qui possède le receveur femelle, ce qui est assez inhabituel.

C'est un bon instrument à la sonorité douce et homogène. Les harmoniques sont étagées de manière assez naturelle. Il semble qu'il ait servi dans les dernières années du 18e siècle à accompagner le chant des psaumes au temple de La Sagne.

Détail MP avant restau 142

Il avait subi quelques dommages sans gravité. C'est principalement le pavillon qui avait souffert.  Il a été restauré par C.Bosc au printemps 2013.6.


  1. L'instrument a été ravalé en 1745 

  2. ou Perrenod, ou Perennoud 

  3. Nous publierons fin novembre un article sur le sujet 

  4. Lebet, C. A Cordes et à Vent : Les Facteurs D’instruments Dans Le Pays de Neuchâtel Hier et Aujourd’hui. Cahiers de l’Institut Neuchâtelois. Editions G. Attinger, 2002. P32-33 

  5. ou en sib (La 440Hz)  

  6. Article à paraître prochainement : "Journal d'une restauration"